Comment devenir Traffic Manager ? Google Ads et Facebook Ads paient votre formation !

Par

Rémi Kerhoas

Aujourd’hui, je vous donne l’astuce pour devenir un Traffic Manager junior sans payer quoi que ce soit et acquérir une réelle première expérience. Et non, je ne vous parlerai pas de CPF ;-)

C’est parti !

Le Traffic Manager a les mains dans le cambouis

Et la seule « vraie » formation, c’est la vraie vie. Basta.

Oui je sais, c’est un peu extrême. Mais comme pour le football, vous pouvez étudier tous les livres que vous voulez, c’est la pratique qui vous sera réellement utile. Si vous ne me croyez pas, allez à la sortie de l’agence SEA / Social Ads la plus proche de chez vous et demandez-leur ce qu’ils pensent des certifications officielles Google Ads / Facebook Ads…

La pratique, d’accord. Mais comment faire si on n'est pas déjà en poste ? Facile : voici une liste d’actions (pensez « formations ») et d’outils gratuits. Et là, ce sera réellement formateur !

Ouvrez un site, installez Google Analytics et Google Tag Manager

Avec Shopify ou ClickFunnels, rien de plus facile. Si vous voulez aller un peu plus loin, utilisez Wordpress. Pas besoin d’un site parfait ni très innovant : juste de quoi vous entraîner. Ce ne sont pas les idées qui manquent : c’est Shopify qui le dit.

Profitez-en pour installer Google Analytics et idéalement Google Tag Manager. Si vous ne savez pas ce que sont ces outils ni comment les utiliser, voici des formations basiques :

Notez que cette première étape sort légèrement du cadre « officiel » d’un Traffic Manager (Google Ads, Meta Ads, etc.). Mais croyez-moi, votre futur-vous vous remerciera de connaître ces outils. Car un Traffic Manager sans data, c’est comme un vélo sans vitesse : on va beaucoup moins vite !

Comment obtenir un « coupon » de Google Ads, Facebook Ads, etc. ?

Si vous connaissez le retargeting, c’est le moment de l’utiliser à votre avantage. Voici comment.

Allez sur les sites de Google Ads et/ou Facebook Ads et acceptez les cookies. Faites de même sur votre smartphone et votre ordinateur. Consultez plusieurs pages, restez quelques temps sur le site…

Puis ouvrez Facebook et/ou Instagram : comme par magie, vous êtes retargeté ! Vos publicités sont désormais de la part de Google Ads, Facebook Ads, etc. et vous proposent des coupons. C’est habituellement une remise de 400€ sur votre facture Google Ads si vous dépensez… 400€ ! Autrement dit, vous disposez désormais de 400€ pour tester Google Ads.

Ouvrez un compte chez Google Ads et Facebook Ads

Selon votre site et son objectif (vendre des produits, générer des leads, etc.), vous voudrez tester Google Ads et Facebook Ads. Notez que ce sont les deux plus grosses régies donc autant se focaliser sur celles-ci pour commencer.

Une fois votre compte Google Ads et/ou Facebook Ads créé, liez-le à votre site (via Google Tag Manager, tant qu’à faire). C’est vital pour mesurer vos conversions (achats, leads, etc.) et donc comprendre le retour sur investissement réel de vos campagnes à venir !

Et après ? Je vous conseille de mettre la main à la pâte sur deux types de campagnes : le search (SEA) et le Social Ads. Bien entendu, il ne s’agit pas de faire une campagne parfaite pour un premier essai : pas de pression. Ceci dit, je vous conseille de lire les ressources suivantes d’abord :

L’essentiel pour lancer une campagne search sur Google Ads

Il y a énormément de sujets à aborder mais voici les bases :

Si vous maîtrisez déjà ces sujets, vous êtes sur la bonne voie. La prochaine étape consiste à construire une campagne dans Google Ads. Ici, pas de secret, explorez l’interface et vous vous en sortirez très bien !

L’essentiel pour lancer une campagne Facebook Ads

Tout comme pour le SEA ci-dessus, il y a pléthore de sujets mais la base n’est pas effrayante. D’ailleurs, les enchères, conversions et structures de compte sont similaires à Google Ads donc c’est déjà ça de moins.

Avec ces nouvelles cordes à votre arc, vous devriez lancer une première campagne correctement. A nouveau, pas de pression : il s’agit pour vous de comprendre la base, pas de devenir le prochain Elon Musk en un week-end.

Les bases, c’est bien… mais après, que faire ?

Comme je le mentionnais ci-dessus, je considère que ce métier est d’abord un métier de pratique. Donc avec votre première expérience réussie et une motivation importante démontrable dans la vraie vie (data à l'appui, dans Google Analytics, etc.), je suis certain que vous pouvez décrocher un poste en agence (ma recommandation, au moins au début de votre carrière) ou chez l’annonceur.

D’ailleurs, nous sommes toujours à la recherche de nouveaux talents… on s’appelle ?

Les dernières actus

Le blog

Social Ads

Nouveautés Twitter Ads & Yahoo! : des changements majeurs ?

Search Engine Advertising

Microsoft Ads va doubler son chiffre d’affaires à 20MM€. Mais est-ce suffisant ?

Stratégie

Stratégie marketing & expansion internationale : les 4 règles de base